Le bonheur, comme la solitude, est un état d'esprit.

Non, nous ne sommes pas seuls! Contrairement à ce que l'on voudrait nous faire croire nombre d'entre nous possèdent encore du bon sens, utilisent leur libre arbitre, ont une capacité d'analyse et font des projets sans se laisser guider par les déviants qui dominent notre société et nous font vivre un enfer empli de paradoxes, de schizophrénie, d'égoïsme caché sous des actes de bonté servant à se déculpabiliser ou en nous martelant que les coalitions de petits groupes de déviants forment une majorité digne de nous persécuter.

La division étant la meilleure façon de régner, il est clair que chacun se sent démuni et désarmé contre ce qui lui semble un mur infranchissable. Et pourtant, ce "chacun" n'est pas seul et peut changer sa société sans verser de sang. Il lui faut retrouver ses semblables, les non déviants, et utiliser tous les ressorts démocratiques qui lui appartient et qu'il oublie asphyxié dans le non sens permanent distillé avec beaucoup de sérieux par tous les acteurs déviants de cette société. Ce "chacun" a l'intelligence et la pondération que le déviant n'a pas et qui fait que le déviant suit les sirènes, les gourous qui nous tirent tous vers le bas depuis une éternité.

Nous continuons à vivre dans un pseudo régime démocratique sous domination de déviants élus par des déviants, des indécis, des lâches et des inconscients. Avec quelle facilité les divers acteurs de notre société commentent ce qui se passe en Turquie, Russie ou Corée du Nord mais osent à peine commenter les comportements des partis extrémistes de leur pays en préférant la version "à tort ou à raison", sans avoir aucune gêne à envoyer brûler en enfer n'importe quel autre compatriote. Il est clair que la peur et la méfiance dominent alors que ces partis ne sont souvent pas encore au pouvoir (coalition), peut-on imaginer ce qui se passerait si tel était le cas? On comprend mieux la terreur qu'inspire ces régimes et leurs dirigeants et pourquoi il est ahurissant de voir une nation tétanisée à leurs genoux. La peur reste la touche d'excellence.

Comme les criminels et leurs avocats utilisent les lois pour échapper aux sanctions et non plus pour éviter d'être accusés à tort, comme les radicaux islamistes ont utilisé l'idéologie du racisme et la division sociétale pour s'incruster dans nos pays, les déviants utilisent la constitution pour garder le pouvoir et augmenter leur influence. Après avoir attiré les foules par un discours trop simple pour être honnête et trop hargneux pour favoriser un bien être national et international, les déviants jouent avec la constitution, qu'ils ont souvent modifiée au fur et à mesure sans que les citoyens n'y prêtent attention ou même sur demande citoyenne quand on travaille sur du cas par cas et dans l'urgence (voir ce que cela donne au niveau des libertés en totalité), afin de justifier que tous leurs actes sont légaux même s'ils sont contraire au bon sens ou au bien être des citoyens.
Pensons juste au Paraguay cette semaine ou au Brésil et bientôt en Turquie, bien que la liste soit longue même en Europe.

Le nombre de Craftiens et de Craftiennes augmente ainsi que les nouveaux lecteurs de Magy:

Belgique, France, Russie, Etats-Unis, Pérou, Canada, Slovénie, Roumanie, Suisse, Allemagne, Royaume-Uni, Tahiti, Irlande, Taïwan, Inde, Pologne, Mexique, Israël, Ukraine, Slovaquie, Papouasie-Nouvelle Guinée, Nouvelle-Calédonie, Singapour, Suède, Pays-Bas, Chine, Espagne, Hongrie, Grèce, Brésil, Indonésie, Philippines, Japon.

J'espère n'avoir oublié personne. Dans chaque pays, il y a des personnes, des groupes de citoyens sensés et civilisés. A quand un nouveau berger non déviant et réaliste?

La création a toutes les couleurs, toutes les religions ou aucune, parle toutes les langues et danse sur tous les airs mais elle n'accepte pas la destruction et les trous noirs.

L'avenir peut ne pas être obscur.


Magy Craft

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les gagnants du chaos

La déflagration des frustrations par procuration

Les gilets jaunes