Articles

Affichage des articles du mars, 2019

De Magyar à Magyar

Image
Votre Magy a écrit, depuis des années, de très nombreux articles concernant les signes d'une montée des partis extrémistes, anti Union européenne, qui sont maintenant au pouvoir ou en coalition dans de nombreux pays de l'Union. Nonobstant le changement de visage de l'Europe, et donc de nos vies, que leur poids au Parlement européen apporterait, ces partis, qui mobilisent leurs troupes autour des sujets de l'immigration, de la lutte des classes, abolissent en fait tous les droits fondamentaux accordés aux citoyens qui vivent en démocratie. Il est encore inqualifiable de croire et de prétendre que dans "son pays" les choses seraient différentes alors qu'elles ne le sont pas chez les voisins.

Magy parle peu d'elle. Elle n'y voit aucun intérêt. Quelques photos sont arrivées tardivement pour se présenter à vous qui vouliez la connaître. Actuellement, elle vous écrit un nouveau livre. Une façon d'expliquer, de faire comprendre ses positions, ses cho…

GAIA relance son étrange demande de changement de la Constitution - élections moment propice

Image
Le 8 août 2017, votre Magy écrivait l'article "GAIA et la Constitution"

https://magycraftauteur.com/2017/08/08/gaia-et-la-constitution/

Votre Magy le republie aujourd'hui puisqu'à la veille des élections, GAIA profite de ce moment pour relancer sa demande de changement de la Constitution.
Étant donné que la publicité pour signer leur pétition est faite sur les chaines non seulement privées mais publiques, sans explication détaillée, Magy juge utile d'attirer l'attention de ses compatriotes et contemporains sur le contenu exact de la demande de GAIA et qui figure dans l'article de votre Magy. Il convient dès lors de se poser les bonnes questions sur les conséquences que ce changement entraînerait pour la société, pour l'espèce humaine.
La proposition de modification de la Constitution du Sénat proposée au vote demande clarification et explications aux citoyens avant le vote. Ce serait une bonne façon de faire participer ces citoyens, mentionnés dan…

Nos pays de l'UE : permis de tuer pour des taxes - permis de laisser entrer les radicaux destructeurs

Image
A l'heure où les pays de l'Union européennes plongent dans l'obscurantisme et l'obscurité la plus totale, votre Magy republie son article du 22 juillet 2016.

Ce dernier ne traite pas seulement de la Turquie, de l'infiltration des déstabilisateurs de nos démocraties, du Brexit mais d'un système lentement mis en place pour nous affaiblir et nous retirer non seulement nos droits fondamentaux mais aussi pour nous empêcher de progresser ensemble et de nous positionner face aux autres puissances du monde.

La boite à musique que l'on offre aux citoyens européens (tous confondus) est sans doute emballée dans un papier de couleur différente mais le mécanisme est le même. C'est pourquoi, il est hallucinant de constater que nos sociétés succombent les unes après les autres dans le chaos et se laissent prendre au jeu en s'autodétruisant, ce qui évite même à l'adversaire de devoir se mouiller.

On entend le pire se dire (se lire) sans censure et par n'imp…

Le 8 mars et rebelote les clowneries

Image
L'année dernière, votre Magy écrivait : "Vous pouvez garder votre 8 mars" et vous expliquait pourquoi.
https://magycraftauteur.com/2018/03/09/vous-pouvez-garder-votre-8-mars/

Dans le courant de la même année, Magy y est revenu plusieurs fois pour démontrer combien les journées pour X ou Y étaient vaines car trop nombreuses et avalisaient de cette manière le manque général de considération pour l'humain ainsi que le manque d'actions, d'effets.

Cette année, rien n'a changé et Magy réitère sa demande de bien vouloir vous garder votre journée du 8 mars étant donné qu'elle ne se sent absolument pas concernée comme une multitude de femmes qui pensent qu'exposer les problèmes à l'infini ne sert à rien qu'à embrouiller les cerveaux et à présenter les résolutions comme des objectifs impalpables.

Votre Magy qui l'année dernière (pour la énième fois) pointait du doigt les femmes d'influence, dont les femmes politiques, qui ayant la possibilit…

Cette société qui n'en finit pas de se consumer

Image
Le temps passe et l'individu ne mûrit pas.
La société ne peut conséquemment grandir et se développer dans un climat serein, propice à l'épanouissement de chacun et au rayonnement de ses côtés positifs et créatifs selon les critères et les valeurs que nous avons communément et moralement jugés bons, justes, humains.

Le XXI° siècle n'est pas le siècle mirifique que l'on attendait. Il ne peut l'être parce que les entités qui composent nos sociétés restent foncièrement primitives.
Combien de fois peut-on constater que le bon sens s'évanouit devant une peur irraisonnée mais atavique, que la générosité s'estompe face à des difficultés personnelles, que les grands principes d'égalité, du vivre ensemble, de respect de la personne disparaissent en présence de tout ce qui est inconnu et donc incompris.
Ce siècle qui devrait être le siècle des recherches contribuant au bien-être des êtres humains est en fait le siècle d'un nouvel obscurantisme appauvrissant l…