Articles

Affichage des articles du 2018

Violence, fake news, régression ou vers l'an 2019 de l'absolu gâchis.

Image
Pendant que la France prétend, encore et surprenamment, être à l'origine du mouvement des "Gilets jaunes" parce que cela arrange bien un tas de dingos qui imaginent toujours dur comme fer que faire croire à un mouvement soi-disant spontané (alors que leurs revendications et leurs promesses ont volé en éclats) ainsi que la destitution de leur Président changera leur vie pour le mieux et à jamais, le reste du monde continue à exister et à avancer ses pions.

Comme Magy l'avais écrit, il est dangereux d'importer des mouvements ou des actions de pays étrangers car le contexte est différent. C'est pourtant ce qui se fait de plus en plus à cause de l'utilisation des réseaux sociaux par des personnes peu prudentes et peu au fait des conséquences qu'entraînent des actes mal calculés ou contre productifs. C'est ce qui s'est produit avec les GJ. En France comme dans ses pays voisins, les revendications ne peuvent être les mêmes que dans les autres pays d…

Voeux et ambition

Image
Très chers Craftiens, très chers amis lecteurs,

En cette fin d'année, votre Magy vous remercie profondément pour votre soutien tout au long de ces mois, pour tous les échanges intéressants, instructifs mais surtout humains que nous avons partagés. Nous sommes essaimés partout dans le monde, nous parlons des langues différentes, nous sommes de cultures diverses, nous avons tous été confrontés à des situations difficiles voire dramatiques dans nos pays respectifs. Le lien qui nous unit, nous permet d'avoir une vue globale des évènements qui se déroulent sur notre planète et de pouvoir les appréhender autrement qu'au travers des visions restrictives et donc incomplètes que chaque pays leur donne par conséquent.
Ce lien laisse aussi la place au partage d'informations positives que ce soit au niveau de la recherche, des découvertes, de la littérature ou tout autre domaine dont les individus d'un pays n'ont pas connaissance car ils ne parlent pas la langue du pays qu…

Belgique : une victoire supplémentaire pour les déprédateurs au sein de l'UE

Image
Notre Premier ministre a présenté sa démission au Roi. Notre gouvernement n'a pas tenu, après bien d'autres tentatives de déstabilisation, au pacte sur les migrations.
Comme la tradition le veut, les partis dans l'opposition ne veulent pas voter une motion de confiance à l'actuel gouvernement, maintenant minoritaire, depuis le retrait des nationalistes NVA (que Marine le Pen en France tente de pousser vers plus de radicalité et de renouer avec l'extrême droite du Vlaams Belang), sans que ce dernier n'accepte au préalable des tas de morceaux de leurs programmes respectifs.

Magy n'entrera pas dans la récréation du jeu politique et du divertissement journalo-médiatique pour deux raisons principales.

La première est qu'il semble que fondamentalement peu de personnes aient vraiment compris ce qui exaspère les citoyens au-delà de leurs revendications de bric et de broc et s'ils l'ont compris alors ils s'en fichent éperdument et on ne parle pas se…

Il fut une société

Image
Il fut une société

Magy souhaite republier cette pensée du 21 octobre 2018. Elle espère profondément que la coopération et le libre arbitre prendront le pas sur l'opposition qui ruine et divise ainsi que sur les divers lavages de cerveaux et pressions qui se font sur une masse au nom de son bien-être mais qui en fait ne sert que ceux qui le prétendent, entraînant dans ce sillage des millions d'Européens. Tous les acteurs de la société sont concernés et davantage responsables ceux qui ont le pouvoir d'influence et les connaissances.

Magy Craft


Société : l'humain, cet animal qui se croyait civilisé.

Image
Ce qui a profondément marqué votre Magy, ces dernières semaines, est bien évidemment cet effarant spectacle mis en place, par une multitude d'acteurs de notre société, autour des différents groupes de personnes avec des gilets jaunes dans différents pays (principalement en France) et que l'on a nommé erronément "mouvement populaire", couplé aux manifestations pour le climat et les polémiques, ainsi que l'ébranlement du gouvernement belge, sur la question du pacte des politiques migratoires sur lequel un nombre incroyable de fausses données circulent sans que l'on juge nécessaire de donner dix minutes de son temps pour expliquer de quoi il s'agit aux citoyens. S'il en avait été ainsi pour le référendum concernant le Brexit, les Anglais ne se trouveraient pas dans cette situation biscornue et ne demanderaient pas un second référendum, vu que la majorité revient sur sa décision mais que la posture politique empêche de donner priorité au bon sens et donc …

Pour la troisième fois - la dette

Image
Dans l'invraisemblable procès médiatique et populaire du président de la république française, il nous faut entendre autant d'horreurs et d'inepties de la part de personnes arrogantes, méprisantes et peu empathiques vis-à-vis de leurs contemporains.
Votre Magy est absolument abasourdie par l'attitude d'une partie du 4° pouvoir de la république française qui n'est pas étrangère à ce qui se passe actuellement mais qui, elle, fort arrogante ne peut se remettre en question et persiste à vouloir non pas à exercer son métier mais à humilier le président et les membres du gouvernement, à décider de ce que le président devrait dire et faire pour gouverner la France, de gérer le budget de la république, de s'arranger avec les protagonistes de la crise pour trouver une issue, tout en cela entourée de sa légion de commentateurs de tous bords. On ne peut croire que nous assistions vraiment à ce spectacle chez notre voisin.

Magy rajoute à ses derniers articles et pour l…

Les gagnants du chaos

Image
Les seuls gagnants du chaos actuel sont bien ceux qui l'ont induit. Il est certain qu'ils doivent jubiler et sabler le champagne. Non seulement, ils sont parvenus à asseoir des gouvernements autoritaires dans leur pays ou à placer leur parti dans les gouvernements qui dirige mais en plus de cela, ils sont parvenus à soulever la population des derniers bastions contre les élus qui menaient campagne contre eux. Ils se sont servi du manque de connaissances de sujets clefs de la part des citoyens (on a tort de dire que tout le monde sait tout sur tout pour ne vexer personne, c'est idiot), ils ont diffusés des informations contradictoires semant la confusion dans une société déjà sous pression en se faisant aider, et c'est le comble, par des médias et des bons samaritains qui par des propos et des leitmotiv délétères répétés à l'infini ont enflammé des esprits en souffrance. Votre Magy a souvent écrit que les personnes qui ont de par leur fonction un pouvoir, une influe…

Violentia et casus

Image
En préparant le quatrième tome de ses articles pour la fin d'année, votre Magy a relu celui du 6 mai 2018 : Notre participation passive ou active à la désintégration de nos sociétés démocratiques.

Cet article prend tout son sens aujourd'hui alors qu'une partie des citoyens dans certains pays de l'Union dont la Belgique et la France manifestent un mécontentement d'une façon qui met à mal non seulement l'essence même de notre système démocratique mais aussi la stabilité et la sécurité au sein de l'Union européenne.
Si les revendications sont légitimes, elles ne peuvent toutes être satisfaites et certainement pas dans l'immédiateté.
La responsabilité, comme votre Magy l'a souvent écrit, incombe à chaque acteur de la société et les citoyens ne sont pas dédouanés de cette responsabilité. Quand Magy parlait en 2013, dans son premier livre, de cette société adolescente qui jetait au feu ses cahiers tout en appelant à l'aide le chef de l'Etat dont e…

La déflagration des frustrations par procuration

Image
Votre Magy sera, dans cet article, sans complaisance envers ses contemporains qu'elle estime coupables de mener la société droit dans le gouffre et ce quel que soit le rôle qu'ils tiennent dans cette dite société. En regardant et en écoutant depuis des jours ces invraisemblables images et commentaires, Magy a l'impression de lire son dernier ouvrage "Éloge d'une société sous névroses". On en est bien là et cela est bien triste.

Tout d'abord et comme Magy l'a mentionné dans son article écrit dès le début des manifestations des Gilets jaunes, c'est commettre une grande erreur que de circonscrire cette situation à un seul pays exclusivement, comme si le problème soulevé par les citoyens de ce pays ne concernait aucun autre pays de l'Union européenne (contentons-nous de cet espace). Être volontairement dans le déni de cet état de fait consolide l'irrésolution du problème mais favorise la politique de déstabilisation de nos gouvernements, qu…

Les gilets jaunes

Image
Bonjour chers amis lecteurs,

A nouveau, vous interpellez votre Magy quant à son silence concernant cette agitation qui sévit en France et qui déborde légèrement en Belgique sous couvert de gilets de la même couleur. (1 habitant sur 20 est Français à Bruxelles - études -facilités et fonction politique grâce au Traité de Maastricht (pensez-y).

Comme les Craftiens le savent, Magy ne réagit jamais à chaud ou alors exceptionnellement et dans le cas de ce remuement, elle ne voyait pas trop ce qu'elle pouvait dire de plus qu'elle n'avait déjà écrit dans ses livres et dans tous ses articles dont beaucoup prévoyaient cet état de fait.

Votre Magy est très fatiguée, pas seulement parce que ses anticorps bataillent contre une bronchite mais aussi parce qu'elle désespère vraiment d'une grande partie de ses contemporains parmi lesquels certains, de par leur fonction et/ou pouvoir dans/sur la société, portent la responsabilité des conséquences qui suivent leurs mots, attitudes e…

Le paroxysme de la méchanceté

Image
Commençons par un extrait issu de "Éloge d'une société sous névroses" :


"Les gens méchants ne sont pas en général des criminels au sens commun du terme. Ce sont des gens ordinaires, parfois connus et appréciés. Ils commettent des crimes contre la vitalité d’un ou plusieurs êtres qui sont dans leur entourage ou sur qui ils ont un ascendant. Le crime est voilé, subtil et répétitif. Ces gens ne rentrent pas dans la catégorie des criminels que l’on juge ou que l’on psychanalyse. Il faut bien faire la différence entre un acte mauvais et une personne mauvaise sinon nous serions tous parfaits et cela est loin d’être le cas. Le mal se développe quand on refuse l’autocritique, de porter un jugement sur soi-même. Les gens mauvais ont une caractéristique particulière et commune, ils recherchent toujours un bouc-émissaire. Ils sacrifient les autres pour garder une image propre d’eux-mêmes, une image sans tache. C’est ce qu’on appelle une projection. Ils blâment le monde entier pour…