Articles

Affichage des articles du novembre, 2015

L'oeil ouvert

Image
Nous sommes arrivés là où nous devions arriver puisque pendant des décennies le problème de la radicalisation a été non seulement incompris par de nombreux acteurs de la société mais surtout instrumentalisé par d'autres qui croyaient pouvoir en tirer un profit sans trop de conséquences néfastes pour nos sociétés occidentales et nos valeurs européennes.

La montée progressive et l'installation des groupes extrémistes dans nos pays est décrit dans "Quand la terre tourne carré" publié en 2013 sur Thebookedition.com et que vous pouvez lire gratuitement encore sur magycraft.blogspot.be

Aujourd'hui, après de nombreux morts sur nos sols, on entend encore des voix discordantes qui chantent le laïus d'hier tant du côté occidental que du côté du monde musulman (et j'assume cette dénomination). Après tout, il faut bien trouver un façon de nommer les personnes de confession musulmane puisqu'à chaque fois quelque soit le terme utilisé, il y a contestation. Cette co…

Attentas terroristes et continuité

Image
En cette période d'alerte niveau 3, due aux attentats terroristes sur notre sol européen, nous pouvons saluer quelques acteurs de notre société fidèles à eux-mêmes ou en total rétropédalage.

Nous citerons une autorité musulmane d'une grande mosquée qui s'en prend à nos forces de police et à nos enquêteurs leur renvoyant la faute des terroristes en liberté et des prédicateurs extrémistes toujours en action, alors que ces derniers ont une jolie fiche "S" à leur dossier.
Pouvons-nous lui rappeler que lorsque nous avons fait appels aux chefs religieux en Europe pour endiguer la montée du radicalisme, nous avons été confrontés à un mur et à une explication piquée des vers comme quoi il n'y a pas une seule autorité représentative et donc aucune possibilité d'agir.

Nous pensons aux personnes qui s'occupent de la prévention dans les quartiers "difficiles" et qui reviennent avec leur laïus de rupture identitaire. En contre partie, nous avons les habi…

Un autre drame

Image
Bonsoir mes amis,

Un autre drame à Paris, un autre drame parmi tant d'autres en Europe et dans le monde.
Mes sincères condoléances aux proches des victimes de France et de partout sur la planète où sévit le terrorisme, l'injustice, l'abus de l'horreur et du pouvoir, la manipulation par la terreur.

En janvier tout le monde était Charlie sans savoir parfois ce que cela impliquait ou devait impliquer comme résolution. Aujourd'hui tout le monde a son portrait barré du drapeau français.

Ceux qui criaient "stop à l'amalgame" en confondant sécurité et sentiment de persécution, ceux qui voulaient les frontières ouvertes sans contrôle, ceux qui voulaient des réfugiés (migrants) sans papiers personnalisés, tous ceux-là sont maintenant contents de voir les portes de leur pays se fermer sur les malheureux qui fuient l'horreur.
Car maintenant, eh bien tant pis pour eux! Tous les beaux discours sont oubliés. Les donneurs de leçons se sont évanouis dans la peur et l…

Egalité - Survol de Bruxelles - Frontière

Image
" (...) Egalité. Un mot que l’Homme de notre temps affectionne énormément. Mais là aussi la déception l’attend car l’égalité n’existe pas. Toujours en s’appuyant sur son paradoxe, l’Homme prône en parallèle la différence, l’originalité et l’individualité mais s’enveloppe des mêmes chiffons, des mêmes couleurs, (...), cours dans les mêmes endroits sans savoir pourquoi. L’égalité en droits et en devoirs au sein d’une communauté, d’une société ? Là encore il ne peut y avoir d’égalité. D’ailleurs serions-nous heureux en parfaite égalité ? Ne confond-on nous pas respect et bien- être redevable à tout être humain avec égalité ? Ne serait-ce pas là le départ de tous nos soucis d’évolution harmonieuse, d’aller- retour sans avancées notables ?
Pour comprendre il faut sans doute se pencher sur le côté égoïste de l’Homme quand on veut couper court à ses belles théories pour lesquelles il est capable de passer un temps incalculable à palabrer dans le …

Péché de démocratie

Image
Pendant que les hommes et les femmes politiques de tous les partis se préparent à leur prochaine nomination (espérée), les citoyens continuent à en voir de toutes les couleurs.
Partout dans le monde, d'une manière ou d'une autre, le système du pouvoir est à revoir. Il n'est en aucune façon "démocratique" (j'en cherche toujours la signification dans son application moderne) et monopolise le temps et l'énergie des candidats pendant une trop longue période dans la durée du mandat qui leur est attribué. De plus, la gouvernance est stratégie de carrière politique et non pas objectif du bien-être des citoyens et stabilité du pays. Les politiciens sont en cela aidés par la presse et les médias, ce qui se traduit par un tango lancinant d'amour-haine. Chacun trouvant dans les pas de danse une raison de paraître voire d'exister.

Dans la période qui nous concerne, nous sommes face à des forces extrêmes qui s'opposent sur fond de crise économique (virtuel…