Qui sont les vrais ennemis?

Lorsqu'un crime est commis et qu'il s'agit du meurtre d'un citoyen, il est d'usage d'ouvrir une enquête. C'est à l'issue de cette enquête que l'on pourra déterminer le motif et le coupable (ou les coupables).

On peut, très tôt, avoir parfois une idée du motif et du coupable. Il peut s'agir d'un règlement de comptes entre bandes rivales, d'un acte odieux de violence conjugale, d'un cambriolage qui "a mal tourné", etc

Il faut, dans certains cas, plus de temps quand il s'agit d'un inconnu qui frappe un autre inconnu pour une raison inconnue (ça existe aussi), d'un meurtre bien déguisé pour égarer les enquêteurs et cacher les vrais motifs et coupables,.... bref une enquête est vraiment nécessaire et c'est pourquoi nous avons dans le système que nous avons choisi tous les organes nécessaires à cet effet pour garantir le bon déroulement d'un processus devant protéger toutes les parties concernées. C'est d'ailleurs ce point qui pose un gros problème schizophrénique dans notre société, mais cela est un autre sujet.

On ne peut, néanmoins, empêcher les médias, la presse et les internautes de mettre leur grain de sel dans chaque affaire et ce même avant que les enquêteurs soient sur place! Chacun y va de ses supputations au risque de dévoiler des informations importantes qui pourraient nuire à l'enquête ou encore lyncher un innocent voire libérer un coupable. Tout cela sur fond de paranoïa, sous le faux prétexte que si des informations ne sont pas données deux heures après un incident, une conspiration est en marche!

Le plus dramatique, le plus pitoyable, le plus incroyable, le plus inadmissible est qu'aujourd'hui, encore, après tout ce que nous avons vécu, soi-disant appris et ce pourquoi nous sommes censés lutter, nous laissions malgré tout les médias, des organismes censés défendre les droits et la dignité humaine, certains politiques divaguer et propager des idées saugrenues telles l'idéologie du racisme, l'islamophobie des Européens dans leur ensemble, la responsabilité des citoyens européens dans la radicalisation de ceux qui ont décidé de rejoindre l'Etat islamique ou n'importe quelle organisation violente.

Voyons comment de l'intérieur ces personnes aident, comme au début, la stabilisation, l'essor des radicalisés ainsi que la possible récupération de la diaspora un peu "refroidie" ces derniers temps.

Reprenons le tout début de cet article. Un individu est assassiné. C'est un individu avec son histoire et une enquête est ouverte. Et bien non!  Aux Etats-Unis, il y a le meurtre des individus et le meurtre des "noirs" qui ne sont plus des individus et avant enquête c'est d'office un crime raciste. Chez nous, ce n'est plus un individu, c'est d'office un musulman et c'est un crime islamophobe! Pour les autres, ben c'est un meurtre classique. Voilà, comment on manipule les foules, on crée le populisme, on divise les citoyens. Et puis on nous parle du vivre ensemble, de la richesse inter-culturelles. Mais qui est à l'origine des conflits inter-citoyens?

IL y a cette volonté de nuire et de déchirer les êtres qui devient morbide. La majorité des citoyens du monde sont de plus en plus métissés. Il devient absurde de vouloir continuer à adhérer à l'idéologie du racisme et aux guerres de religion.

Comme écrit dans "Racisme - une idéologie de l'absurde", il s'agit ni plus ni moins d'un problème d'inégalité, de niveau de vie qui a toujours inclus les femmes, les hommes "blancs pauvres" sur tous les continents et dans tous les pays et encore aujourd'hui dans notre bel Occident. Il ne faut pas chercher très loin et se cacher derrière des théories malsaines et des excuses, des victimes qui n'en sont pas et des bourreaux que nous sommes tous sans exception dès que nous avons le pouvoir.

Magy Craft





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les gagnants du chaos

La déflagration des frustrations par procuration

Les gilets jaunes