Avons-nous modifié nos codes et notre moralité?


C’est drôle ces créatures qui cambriolent votre univers afin de satisfaire leurs pulsions destructrices, d’imposer leurs idées unilatéralement ou encore de pouvoir jouir de la vision de ce qui ressemble à leur pitoyable intériorité.
En plus d’avoir l’obligation tacite de subir sous peine d’être criminalisé, il nous faut comprendre leurs motifs, leur psychologie, leur histoire.
Il y a autant de raisons à digérer qu’il y a d’êtres meurtris pour des causes qui ne les concernent en rien.
Alors, fondamentalement à la longue, on s’en fout.
Il ne peut en être autrement parce que pour rester sain d’esprit et guérir, on se doit de prendre soin de soi et de rejeter ce qui est néfaste, ce qui ne peut être excusé.
Comprendre ne veut pas dire devoir
amoindrir un fait, un geste, un acte, une parole, un évènement.
La société se définit par des codes et une moralité. Quels sont les nôtres lorsque seuls les déviants, les perturbés, les criminels sont pris en considération et mis en lumière ?
Ces créatures prolifèrent dans notre monde tout en obtenant de plus en plus de droits et de considération.
La première place et  la compréhension ne sont pas offertes à ceux qui sont la proie de ces forcenés.
Dès lors avons-nous modifié nos codes et notre moralité ou avons-nous complètement perdu notre bon sens ?

Magy Craft 



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

L'inconcevalble est-il moins grave parce que de gauche ?

Question aux Etats membres de l'Union européenne concernant le J5 groupe de coopération contre l'évasion fiscale transnational

Les pancratiastes.