L'Union européenne : la grande poubelle des conflits nationaux

Le chaos et le non-sens que l'on observe dans les pays membres de l'Union européenne sont le reflet des politiques menées dans chaque État membre mais aussi du désintérêt des citoyens dans le fonctionnement de leurs institutions qu'elles soient nationales ou européennes.
La méconnaissance d'un sujet soumet l'individu à toutes les informations ou affirmations sans qu'il puisse établir sa véracité. Il croira par conséquent ce qui se rapproche de son ressenti, momentané ou permanent, ou d'un vociférateur habile l'emmenant sur une voie sans issue.

Il est sans conteste de la responsabilité des politiques, qu'ils soient membres du gouvernement ou des partis, d'informer les citoyens, leurs électeurs du fonctionnement des institutions. Cela peut passer par des cours que les Ministres de l'Education incluront dans les disciplines scolaires, par la politesse et le respect des citoyens en toutes circonstances (débat, meeting, etc.) en s'en tenant à des informations correctes, en se comportant dignement et non pas comme des chiens enragés. L'exemple est de mise. Ils sont le témoignage de cette position de renoncement des institutions nationales et européennes à mettre en valeur les nombreux apports de union mais également combien l'information sur UE est absente de notre quotidien.

Les médias ont aussi leur rôle à jouer et ont une grande responsabilité. Le 4° pouvoir porte ce nom pour une raison bien précise et certains semblent l'avoir complètement occultée. Cet acteur de notre société est primordial tout autant que les acteurs politiques en démocratie. Il doit rester crédible et tout aussi exemplaire. Il doit non seulement informer mais il doit tenir compte des contextes et veiller à ne pas incendier une société sous prétexte de la libre expression alors que les limites du bon sens ou de la moralité sont amplement dépassées. Les médias doivent aussi exister pour l'ensemble des citoyens et donc ne peuvent se positionner comme un gouvernement en place. Quel média dans les pays membres de l'UE (mise à part la chaîne Euronews of course) donnent des informations régulières sur l'UE et son actualité ainsi que ses relations avec le reste du monde ? Ils agissent en nationalistes en quelque sorte tout autant que les tous les partis confondus de chaque EM.

Les citoyens européens ont aussi leur part de responsabilité. Ils ne peuvent plus se cacher. A partir du moment où ils exigent de participer voire de régir, ils sont dans l'obligation de s'instruire. Ils ont aussi tous les outils à leur disposition. A eux de faire en sorte que leurs enfants ne soient pas dans l'obligation d'être des autodidactes pour ne pas vivre dans le doute permanent et pouvoir participer en toute facilité au projet social de leur vie et avenir. Là aussi l'exemplarité est primordiale.

Votre Magy ne reviendra pas en détail sur le comportement des EM et autres acteurs de la société qui a donné pour résultat l'idée que se font les citoyens de l'UE mais surtout pourquoi l'UE est restée un chantier inachevé et pourquoi les extrêmes sont eux très intéressés par les élections européennes de mai 2019 que tous les partis démocratiques et le"peuple" ont snobé depuis presque 70 ans.
(Tous ses articles sont encore disponibles sur ses divers sites).

Pour ceux qui se donnent la peine de prêter l'oreille à ce qui se dit dans les divers EM ainsi que de regarder (ce qui est reproché par beaucoup à d'autres mais "ces" beaucoup ne font pas mieux), ceux-là entendent le pire c'est-à-dire que les partis nationaux offrent aux citoyens de leur pays, l'UE comme ring pour faire leur choix de politique nationale. C'est stupéfiant et inacceptable ! C'est même irresponsable !!

Il n'est pas abusif de dire que la majorité des citoyens, dans certains EM plus que dans d'autres, ne connaissent rien des enjeux qui vont se jouer en mai 2019. Ne connaissant rien à l'UE, ils ne peuvent imaginer les conséquences qu'un mauvais choix dans la recomposition du PE peut entraîner au niveau des politiques économiques et sociales mais surtout au niveau de la défense et de notre crédibilité et diplomatie au niveau mondial. Comme des enfants qui jouent dans la cour de récréation en dehors des heures, ils jouent à se faire peur. Ils l'ont fait une dizaine de fois... un jour ce sera une fois de trop. Cette société adolescente qui n'arrive pas à grandir, à évoluer avec sagesse et modération.

Il est évidemment plus difficile d'étudier les matières complexes que de tout casser et de hurler (d'où l'apprentissage dès l'école pour maîtriser son rôle citoyen). Or, il est évident que nous devons harmoniser nos politiques au niveau européen afin de donner un meilleur niveau de vie à l'ensemble des citoyens européens. La diminution du niveau de salaire des uns ne rendra pas les autres plus riches. Cette lutte des classes est stérile. Comment ne pas le comprendre depuis les siècles qu'elle échoue. Il ne faut pas abaisser les niveaux de vie, il faut élever et stabiliser le niveau de toute une partie des citoyens européens par rapport aux coûts de la vie.

C'est pourquoi, votre Magy a été toujours été contre l'acceptation des partis anti-UE dans le PE et dans l'Union tout simplement. Ils n'ont rien à y faire. Cela est insensé. C'est tuer un projet de progression et de stabilité pour des millions de personnes au nom du droit d'une poignée d'incultes et d'iconoclastes. Les personnes qui souhaitent un régime de repli, de coupure avec le monde, de difficultés pour les études et le travail, pour les cessations de droits au sein de l'UE (femmes, expression, presse, justice, etc.) et au-delà (avion, téléphonie, etc.) dont ils bénéficient et dont ils n'ont même pas conscience, ceux-là qu'ils le choisissent pour leur pays mais qu'ils laissent les autres tranquilles.

Magy accepte que certains ne veuillent pas UE, elle leur demande d'accepter ceux qui ne veulent pas détruire l'UE et tous les espoirs et projets qu'elle porte. Faites votre révolution entre anti UE sur un terrain que vous aurez trouvé et laissez-nous tranquilles. Quand on entend que les élections européennes serviront, pour la France, d'une sorte de référendum pour ou contre leur président, on est en droit, comme européen, de s'insurger contre une telle pratique ainsi que contre tous les EM qui abusent les citoyens par la confusion engendrée par le manque d'information ou de fausses informations.
On fait toujours pression avec l'argent et ce que cela coûtera. Magy pense que ceux qui ont à perdre sont ceux qui quitteront la famille car la famille même amputée sera toujours riche de son humanisme, de ses cerveaux, de sa recherche, de sa solidarité, de ses échanges emplois-culture-études-voyages-arts-etc.,

Magy laisse donc les nationalistes, les extrémistes à leur inculture, à leur violence, à leur manque de perspective, à leur peur, à leur soumission aux autres puissances pas toujours bienveillantes du monde.

Magy Craft





Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les partis radicaux : pourquoi les femmes votent-elles pour ceux qui nuisent à leurs droits?

Chaos et cure : quand il y a le moyen et le devoir de participer et d'agir avec les outils existants