La bonté



N'en déplaise à beaucoup, il est plus difficile d'être bon que d'être méchant. Nombre d'entre nous sommes à la limite, prêts à basculer. La bonté, prise pour naïveté et faiblesse, est méprisée et force l'humain courageux au combat. Cette graine semée en chacun de nous au début de notre existence ne germera pas sans soins. Le monde serait-il mauvais et la bonté le remède au mal? Ne sommes-nous plus assez courageux pour cultiver nos champs ou sommes-nous devenus trop fainéants et fatalistes? Préférons-nous nous plaindre et voir la beauté s'effondrer plutôt que nous fortifier et refuser de transmettre ces vains gestes et mots de tous les jours qui font de nos vie un enfer.

"Il est difficile de légiférer la bonté, cela va de soi, mais on pourrait inciter plus de gens à avoir des gestes de bonté."

(extrait d'un témoignage - Séance Parlement du Canada - Comité de la Santé 1999)



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La femme : pourquoi vouloir l'égalité dans la débilité et le manque de responsabilité ?

Hongrie : Orban ne représente pas l'âme Magyar