Le "raciste" c'est pas moi!

Bon samedi amis Craftiens,

Ce n'est pas demain qu'on en aura fini avec l'idéologie du racisme. On a beau s'en plaindre, il y a un tas de "belles âmes" toujours sur la brèche pour s'en servir et ces "belles âmes" ne sont pas celles que l'on croit à priori comme cela été démontré dans mon dernier livre "Racisme - une idéologie de l'absurde".
Prenons un exemple récent, un parmi tant d'autres malheureusement: la fête nationale du 21 juillet en Belgique.
A cette occasion, notre chaîne "publique" de télévision, la RTBF, nous concocte un petit reportage où n'apparait qu'un seul témoignage d'une personne interrogée et c'est celui d'une femme voilée. Bien. D'abord pourquoi la RTBF n'a-t-elle choisi de présenter qu'un seul témoignage? et pourquoi celui d'une femme voilée?
Ne soyons pas hypocrites! On sait très bien que dans le contexte actuel de peur de l'islamisation radicale, de certains élus négationnistes, de la mauvaise gestion de l'intégration de la plupart des personnes de religion musulmane pour les diverses raisons connues et ce dans tous les pays d'accueil, mêmes ceux où ils ont acquis la nationalité du pays, il y avait comme une provocation, une perche tendue pour toutes les dérives possibles.
Est-ce de la volonté même de la RTBF ou est-ce sous la volonté d'un parti politique, du PS peut-être dont la RTBF a toujours dépendu pour des raisons d'emploi et de budget (la RTBF dépend à 75% du financement de la région Wallonne sous gouvernance PS). Nous sommes perplexe.
Une des réactions est venue d'un membre du MR, un des partis du gouvernement en place. Qui dit ceci ""Ah là là, la SEULE personne interrogée par la RTBF dans le cadre de la fête nationale est une femme voilée, qui dit du bien de la Belgique. On vit dans un pays magnifique, pas du tout politiquement correct! C'est un peu comme si lors de la fête nationale congolaise on interviewait un blanc et un seul. Mais au Congo ce ne serait pas le cas. Rions plutôt que de pleurer!".

Bien évidemment les réactions ne se sont pas fait attendre tant du côté citoyen, puisque le commentaire a été posté sur sa page Face Book, mais aussi du côté politique puisque relayé par la presse écrite plutôt de gauche même si elle s'en défend et prône son indépendance.
Quand Magy écrivait dans son livre que les "anti racistes" et les "victimes" sont, eux aussi, adeptes et propagateurs de l'idéologie du racisme, nous pouvons le constater au travers du reportage de la RTBF qui se justifiera, sans doute, en disant qu'elle a voulut mettre l'accent sur "l'intégration des Belges portant le voile" et nous mettrons en opposition les réactions que leur geste inconsidéré a suscité de la part des internautes qui s'en sont donné à coeur joie pour dynamiser cette idéologie absurde et nous ajouterons une des missions de la RTBF issue de leur contrat de gestion avec la Région wallonne et qui comporte le mot "RACE" ce qui prouve bien leur appartenance à cette idéologie et que leur geste n'a pas été à l'origine d'une cohésion sociale: "La RTBF veille également à ce que la qualité et la diversité de ses émissions permettent de rassembler les publics les plus larges possibles et d’être un facteur de cohésion sociale, tout en répondant aux attentes des minorités socio-culturelles. Sa programmation veut refléter différents courants d’idées de la société sans discrimination culturelle, raciale, idéologique, sexuelle, philosophique et religieuse et sans ségrégation sociale."

Tout ce cirque a provoqué l'habituel mélange entre problèmes de société et a attisé cette politique de division des êtres humains sur base d'un critère imaginaire. C'est insupportable.
Un membre du parti MR a voulu se dissocier ainsi que son parti des propos du mouton noir de leur parti en affirmant que le 21 juillet est bien la fête de tous les Belges. Réponse ridicule. Le sujet n'est pas là. Cette réponse sert à détourner les propos de A. Destexhe qui dénonçait une hypocrisie politique et une attitude étrange de la part de la RTBF et à l'orienter vers un débat purement "racial".
Je ne puis concevoir que l'on continue à diffuser et utiliser cette idéologie et ainsi la transmettre aux générations futures alors que nous avons tant de problèmes vitaux à résoudre et qui se trouvent camouflés derrière ce paravent mais l'explication est donnée dans mon livre. Faut-il pour cela continuer? Les "victimes" sont responsables de leur sort en diffusant cette idéologie et pourtant elles sont les premières à être adeptes de cette curieuse religion. Tous aux speechs du nouveau preacher man Obama sous son drapeau confédéré en lambeau?

Racisme - une idéologie de l'absurde (Thebookedition.com)

Magy

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Les gagnants du chaos

La déflagration des frustrations par procuration

Les gilets jaunes