The preacher man

Bonsoir chers Craftiens,

Barak Obama, tout un programme. Il n'a jamais été le héros décrit par la presse et les médias et n'a certainement pas mérité le prix le Nobel. Je n'arrive pas à digérer son show de "preacher man", fait récemment devant une foule enthousiaste, pour maudire et faire retirer le drapeau confédéré sudiste du parlement. Non pas que j'attache une importance particulière aux drapeaux mais comme d'habitude, je n'arrive pas toujours à simplement fermer les yeux sur les hypocrisies criantes. Et celle-ci en est bien une. Je l'illustre par un extrait de "Racisme - une idéologie de l'absurde" .
Quand on reste indifférent face à un génocide en directe des peuples d'Amazonie pour des raisons économiques et politiques, quand au XXI° siècle les Premières Nations (Amérindiens) sont les citoyens les plus mal traités des Etats-Unis et les seuls qui ne jouissent pas de tous les droits octroyés aux citoyens américains, on ne se permet pas de jouer à l'offensé. Pire, comme Président, il ne peut en aucun cas diffuser une idéologie absurde qui divise les humains tout en faisant croire qu'il veut les rapprocher.( L'explication est faite dans mon livre que vous pouvez lire encore gratuitement sur magycraft.blogspot.be). Prendre comme prétexte la folie d'un meurtrier qui se baladait avec ce drapeau, c'est un peu gros. Demain, ce sera Gros Minet et tout le monde refusera de regarder le gros chat. Les gens sont-ils si sots ou finalement tout cela les arrange-t-il bien. Ont-ils besoin d'un exutoire à leur misère? La situation aux Etats-Unis est aussi propice au populisme.
Magy

"(...) Mais à ce jour, aucun Amérindien, citoyen des Etats-Unis, n’a accès à la plénitude des droits des autres citoyens américains.
Une réalité qui peut être accablante comme lors de l’état d’urgence décrété en 2008 dans l’état du Dakota du Sud où les
« réserves » indiennes seront exclues du dispositif.
Les Amérindiens sont oubliés des Afro- américains et de l’opinion publique américaine et internationale. Y aurait-il aussi une hiérarchie dans les victimes frappées de l’idéologie du racisme si tel est le cas ?
Tous les Américains, Afro-américains
compris, fêtent joyeusement Thanksgiving surtout les plus croyants et les plus
charitables! Alors que cette action de grâce
pour les Américains est bien une manière
de remercier Dieu de la qualité providentielle du Nouveau Monde et de
la « bonne entente » avec les peuples indigènes, pour les natifs, ce jour représente le début de la destruction de leur monde et des guerres indiennes. Il fut même un gouverneur qui profita de cette date pour célébrer une victoire sur les Amérindiens.
Les Américains et le reste du monde continuent année après année à perpétuer et à ensevelir le génocide des rescapés qui essayent de survivre et n’oublient rien de leurs origines et de leur culture.
Les Etats-Unis comptent donc sur l’arme ultime, le temps, pour l’extinction des populations restantes et gênantes.(...)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

La femme : pourquoi vouloir l'égalité dans la débilité et le manque de responsabilité ?

Hongrie : Orban ne représente pas l'âme Magyar